Select Page

Couverture René Goscinny et la brasserie des copains

René Goscinny
et la brasserie… des copains

L’événement a traumatisé René Goscinny et secoué le monde de la bande dessinée en mai 68. Et tout particulièrement le journal Pilote.

Tribunal stalinien ! Meurtre du père. Conflit de génération. Révolution… L’abondance de commentaires n’a-t-elle pas étouffé les faits ?

Que s’est-il passé exactement ce 21 mai 1968 dans la Brasserie rue des Pyramides ? Et ensuite, dans les locaux du journal Pilote ?

Christian Kastelnik a repris le dossier point par point, montrant une réalité complexe, traquant la vérité dans les détails, recueillant de nouveaux témoignages, de première main. Ce petit livre original offre ainsi une base solide pour de futurs travaux.

Avec une préface et un dessin inédit de Mandryka.

Poids 100 g
Dimensions 8 × 115 × 190 mm
Pagination

106 pages

ISBN

9791096373246

10,00

Secrets de fab !

L’auteur lève ici un coin du voile sur sa démarche, ses recherches et quelques rencontres marquantes.

lescoulissesdujournalpilote.blogspot.com

LA page facebook de référence :

Chez le même éditeur

Traducteurs et traductions dans l’œuvre de René Goscinny

par Clément Lemoine

On se souvient de Cloridric, le fourbe interprète goth, du colonel Boulenkov, qui accompagne le Grand Duc dans son voyage aux Etats-Unis, de Spaghetti, guide soi-disant bilingue à Paris… D’une série à l’autre ; Goscinny a toujours mis en scène des personnages d’interprètes et de traducteurs.
Ce livre les recense et les classifie. D’où vient l’importance de ce thème dans une œuvre qui s’étend sur plusieurs décennies ? Et surtout, quel sens peut-on lui donner ? Clément Lemoine analyse la portée de cet élément comique récurrent et le replace dans l’esthétique goscinnienne au sens large. Une clé nouvelle pour mieux comprendre la modernité du plus grand scénariste de la bande dessinée française.

118 pages 10 €    A commander ici

L’eusses-tu cru?

BD Zoom

« Cela fait des années que ce passionné (et c’est peu dire !) travaille sur l’histoire du journal Pilote. Christian a recoupé toutes ces informations de première main pour réaliser ce petit livre, aussi original qu’indispensable à tous les amateurs. Agrémenté par une préface et un dessin inédit de Mandryka, « René Goscinny et la brasserie… des copains » offre ainsi, pour une somme dérisoire (10 €), une base solide pour de futurs travaux sur l’histoire de la bande dessinée francophone »